Investir en PINEL

Investir en PINEL

Investir en PINEL

Vous souhaitez investir dans limmobilier locatif tout en bénéficiant de réductions dimpôts pouvant aller jusqu’à 96.000 € ?

PINEL : Pourquoi investir dans l’immobilier neuf ?

Constat : La France manque de logements. Depuis des années, les pouvoirs publics facilitent la construction de logements neufs, adaptés et répondant aux dernières normes énergétiques, en octroyant des avantages fiscaux.

Le principe est simple : vous investissez dans un bien immobilier neuf (en France ou dans les départements dOutre-Mer) répondant aux dernières normes daccessibilités et d’économies d’énergies tout en vous engageant à le louer pendant une période de 6, 9 ou 12 ans, à un locataire.

Les conditions de loyer et de revenus répondent à des plafonds fixés par lÉtat suivant la zone géographique où se situe votre bien.

Quel est le montant de votre réduction dimpôt ?
Le montant de la réduction dimpôt dépend de la durée pendant laquelle le bien sera mis en location :
12 % en cas de location pendant 6 ans (soit 2 % par an),
18 % en cas de location pendant 9 ans (soit 2 % par an),
21 % en cas de location pendant 12 ans (soit 2 % par an pendant 9 ans, puis 1 % par an les 3 dernières années).

Investir en PINEL, défiscaliser et obtenir un bon rendement.

PINEL : Outre la défiscalisation, quels avantages ?

Les avantages du neuf en plus de la réduction dimpôt :

  • Des frais de notaire réduit (2 à 3%)
  • Des garanties de parfait achèvement, biennale et décennale
  • Une meilleure attractivité locative : résidences modernes, surfaces optimisées, balcons/terrasses, faibles consommations énergétiques…
  • De faibles charges de copropriété, pas de travaux à prévoir sur une longue période

 

  • En résumé : Investir dans l’immobilier neuf vous permet :

    > Dinvestir dans un actif tangible.
    > De bénéficier dun patrimoine immobilier de qualité, sans travaux à prévoir durant une longue période.
    > De percevoir des revenus complémentaires.
    > De diminuer voire de supprimer votre impôt sur le revenu.

Nos conseils pour bien investir en PINEL et réduire votre impôt sur le revenu:

 

  • POINTS DE VIGILANCE :

    L’investissement immobilier offre des avantages indéniables. Dans la perspective d’un investissement pérenne, lequel reposera ici sur votre faculté à louer votre bien pour bénéficier des réductions d’impôts, lemplacement restera un critère essentiel à observer !
    La « carotte fiscale » c’est bien, mais n’oubliez pas que vous réalisez avant tout un projet immobilier.
    Si les investissements Pinel sont destinés à favoriser la construction de logement dans les zones dites « tendues » (= besoin de logements), il convient d’observer scrupuleusement plusieurs critères, notamment :

    – La qualité de lemplacement : villes, secteurs /quartier attractifs = forte demande locative
    – Une implantation en zone résidentielle existante (éviter en général les grosses concentrations de résidences neuves)
    – Des commodités à pieds : transports, commerces, services seront autant de critères observés par les futurs locataires
    Qualité et sérieux du promoteur (délais de construction, finitions, équipements)
    Prix cohérent par rapport au marché du neuf appliqué sur le secteur.

    Autant de critères qu’étudient les experts partenaires du Club de lInvestisseur grâce auxquels vous accédez à loffre la plus large du marché à prix promoteur !

Vous disposez d’un capital et vous souhaitez l’investir dans l’immobilier ? Découvrez notre simulateur

 

Prenons quelques minutes
pour en discuter 

Investir en PINEL

Investir en LMNP

Investir en LMNP

Vous souhaitez investir dans l’immobilier pour bénéficier de revenus complémentaires pas ou peu fiscalisés, tout en bénéficiant d’une certaine visibilité sur les loyers ?

Pourquoi investir en LMNP : Location meublée non professionnelle ?


La Location Meublée Non Professionnelle en résidence de service peut se définir comme une « épargne immobilière ». En effet, l’objectif ici n’est pas de rechercher une plus-value à terme mais bien de bénéficier de revenus complémentaires pas ou peu fiscalisés, durant une longue période.

Comment ? Grâce au mécanisme de « l’amortissement ».
Cette notion comptable, tirée du monde de l’entreprise, permet de tenir compte de la dépréciation de la valeur d’un bien dans le temps.

Prenons un exemple : Un chef d’entreprise acquiert du matériel informatique pour une valeur de 10.000€. Il est admis que pour ce type d’investissement, d’un point de vue comptable, nous pouvons tenir compte de la baisse de la valeur du matériel lié à l’effet « temps ». En appliquant cette règle, on considère qu’au bout de 5 ans, le matériel informatique sera « désuet » et que sa valeur comptable sera de 0€.
Autrement dit, un chef d’entreprise pourra passer en charge, chaque année, 1/5è de la valeur du matériel informatique, c’est-à-dire 20%/an. (20 X 5 = 100% de la valeur amortie)
Une ligne comptable sera créée dans son bilan où l’on verra apparaître – 2000 € à la fin de chaque exercice, permettant d’enregistrer une charge.

Investir en meublée

Avantage fiscal pour un investissement en LMNP

Nous appliquons la même logique, ce qui peut paraître paradoxal appliqué à limmobilier, puisque sa valeur aura plutôt tendance à sapprécier dans le temps…

Pour simplifier, retenons que l’on peut amortir à la fois « limmobilier » (sur une durée de 30 ans, hors foncier) et le « mobilier » (sur une durée de 10 ans).
L’effet est de constater une charge comptable qui permet de diminuer les revenus fiscalisés !

Prenons un exemple : Achat dun appartement dans une résidence étudiante au prix de 100.000 € loué 335€/mois.
En simplifiant à lextrême, nous aurons dun côté 4000€ de revenus locatifs annuels (335 X 12) auxquels nous viendrons soustraire, comptablement, lamortissement de limmobilier (hors terrain) + du mobilier.
Cette logique comptable aura pour conséquence de diminuer le résultat imposable voire, dans certaines situations, de le ramener à 0€ !

En résumé, vous percevez des loyers* sans impôts sur le revenu ou prélèvements sociaux durant une très longue période !
*catégorie des BIC : Bénéfices Industriels et Commerciaux

 Schéma de l’investissement :

Investir en LMNP

 

  • En résumé : Investir en LMNP vous permet :

    > D’investir dans un actif tangible
    > De bénéficier d
    un patrimoine immobilier géré du fait de la gestion déléguée
    > De percevoir des revenus complémentaires pas ou peu fiscalisés à long terme
    > Une dé-corrélation par rapport à l’évolution des prix de l’immobilier traditionnel

Nos conseils pour bien réussir vos investissements en LMNP

 

  • POINTS DE VIGILANCE :

    Il existe une multitude de résidences et tout autant d’exploitants.
    Si le LMNP est souvent caractérisé comme une « épargne immobilière », ne pas oublier qu’il s’agit avant tout d’un investissement immobilier.

    Il convient dobserver rigoureusement :

    – La qualité de la résidence (qualité du bâti, sérieux du promoteur, qui éviteront de connaître des soucis d’ordre logistique sur les principaux équipements et services)
    – Lemplacement : critère essentiel, surtout dans le cadre des résidences étudiantes, séniors ou encore tourisme / affaire, garantissant ainsi un bon taux de remplissage.
    – Le prix ainsi que la rentabilité proposée : une rentabilité élevée pourra paraître attractive au premier abord mais cette dernière permettra-t-elle au gestionnaire de maintenir les loyers lors du renouvellement du bail ? Gare aux renégociations !
    – Le contrat de bail : quelle est la répartition des charges entre vous et le gestionnaire de la résidence ? Quelle indexation est choisie pour la revalorisation des loyers ? Des éléments à ne surtout pas négliger.
    – Le gestionnaire : l’un des principaux risques peut peser sur ce dernier. Ainsi, quelle est son expérience dans le secteur ? Son historique ? Sa solidité financière ? En cas de difficulté, c’est l’ensemble de vos revenus qui pourraient être remis en cause.
    – etc.

    Autant de critères qu’étudient les experts partenaires du Club de l’Investisseur en vous offrant la plus grande offre présente sur le marché !

À savoir :

– Pratiquer des amortissements comptables est un métier.
L’activité de LMNP en résidence de service nécessite de recourir aux services d’un expert-comptable lequel remplira pour vous l’ensemble de vos obligations (liasses fiscales, bilan, déclaration / récupération de TVA etc.).

Vous disposez d’un capital et vous souhaitez l’investir dans l’immobilier ? Découvrez notre simulateur

 

Prenons quelques minutes
pour en discuter 

Investir en PINEL

Investir en déficit foncier

Investir en déficit foncier

Vous souhaitez investir dans limmobilier ancien réhabilité et ainsi bénéficier dune déduction des travaux sur vos revenus ?

Le déficit foncier sadresse aux inconditionnels des investissements immobiliers dans lancien qui souhaitent augmenter lattractivité locative de leur bien en réalisant des travaux.

Le déficit foncier a pour objet de constater une dépense imputable sur vos revenus locatifs (= revenus fonciers) et vos autres revenus (à hauteur de 10.700€, l’année des travaux). Autrement dit, cela vous permet de diminuer le montant de votre fiscalité à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux au regard des dépenses engagées pour améliorer l’état de votre bien.

Pour que l’opération soit rentable, le montant des travaux à réaliser doit être important ET éligible à la déductibilité fiscale ! (Attention : tous les travaux ne sont pas déductibles)

En général, ce type d’investissement est préconisé pour les personnes ayant des revenus fonciers imposables et dont la tranche marginale d’imposition devient pénalisante pour justifier la conservation du patrimoine.

Solution :
Vous réalisez un investissement éligible au déficit foncier, pour lequel le montant des travaux à réaliser est de 100.000 €.
Dès la première année, vous déduirez, au titre des travaux :
– 35.000 € sur vos revenus fonciers, vous octroyant une économie fiscale de 20 370 €
– 10.700 € sur vos autres revenus (« revenu global ») soit 4 387€ d’économie dimpôt supplémentaire.

Les travaux terminés, vous mettrez votre bien en location : les travaux qui nont pas été déduits la première année seront alors reportables sur vos revenus locatifs futurs durant 10 ans.

Dans notre exemple, les travaux imputables au titre des années à venir vous donneront un gain fiscal supplémentaire de 31 602 €.

 

  • En résumé : Investir en déficit foncier vous permet :

    > D’investir dans un actif tangible entièrement rénové (du sol au plafond, électricité, plomberie, chauffage etc.) et ainsi augmenter sa valeur « marché ». 
    > D’augmenter l’attractivité locative de votre bien par rapport à la concurrence, ce dernier étant quasiment remis à neuf, tout en conservant le charme de l’ancien.
    > De percevoir des revenus non fiscalisés pendant une certaine période et majorés par rapport aux biens concurrents : un appartement refait à neuf justifie une surcote de loyer par rapport à la moyenne pratiquée sur le marché.
    > Dans notre exemple, 56 359€ sur 100.000 € de travaux auront été financés par des réductions d’impôts !

 

  • POINTS DE VIGILANCE :

    Travaux et immobilier peuvent parfois rimer avec « CAUCHEMARS ! ».
    Il est impératif de pouvoir réaliser un investissement serein et finaliser son opération dans les temps, sans encombre.

    Il convient de sassurer impérativement :

    – De l’expérience et de la solidité financière des entreprises sélectionnées : Ont-elles un réel savoir-faire dans la rénovation ?
    – D’avoir une garantie définitive sur le prix des travaux à engager ainsi que sur le respect des délais de réalisation.
    – De maîtriser les règles fiscales dimputation des déficits et ainsi éviter toute remise en cause.
    – De pouvoir compter sur un accompagnement tout au long de l’opération : de l’acquisition à la mise en location.
    – De sélectionner des opérations rentables par rapport au marché observé.
    – Etc.

    Autant de critères qu’étudient les experts partenaires du Club de lInvestisseur  tout en vous donnant laccès à une sélection rigoureuse dopérations éligibles !

Vous disposez d’un capital et vous souhaitez l’investir dans l’immobilier ? Découvrez notre simulateur

 

Prenons quelques minutes
pour en discuter 

Investir en PINEL

Investir en Monument Historique

Investir en Monument historique

Vous souhaitez investir dans l’immobilier de caractère en cœur de ville, bénéficier d’importantes réductions d’impôts, tout en gardant la possibilité d’occuper votre bien ou de le louer ?

L’investissement en « Monument Historique » pourrait se définir comme « la perle » de l’immobilier haut de gamme.
Imaginez acquérir un bien situé dans un quartier de centre-ville classé, répondant à une architecture de caractère et bénéficiant dune entière réhabilitation dans les règles de lart…

Cest tout ce que peut vous offrir un investissement en monument historique.

Il faut bien comprendre que ce type dinvestissement ne peut être comparé à limmobilier traditionnel ancien, encore moins à limmobilier neuf. Il s’agit tout simplement d’acquérir l’EXCEPTIONNEL parmi les biens immobiliers pouvant exister sur un secteur.  

Les opérations éligibles nécessitent généralement une réhabilitation complète du gros œuvre (façades, charpente, couverture, ornement etc.) et du second œuvre (parquet ancien, moulures, cheminées, gravures etc.) qui ne peut être réalisée que par des entreprises et artisans qualifiés.

Face aux contraintes imposées pour la réhabilitation de notre patrimoine architectural classé, les gouvernements successifs ont mis en place des avantages fiscaux exceptionnels, incitant les contribuables les plus aisés, à participer à la rénovation et à la conservation de notre patrimoine immobilier historique.

Comment ?

En permettant ce qu’aucun dispositif ne permet, à savoir : Déduire 100% des travaux effectués sur son revenu global !

Un exemple peut vous aider à comprendre le levier fiscal : Vous êtes parmi les contribuables les plus fortement fiscalisés, vos revenus étant situés dans les tranches dimposition les plus hautes.
Vous êtes mariés, avez un enfant, et déclarez, dans notre exemple, des revenus annuels de 210.000€.
Le montant de votre impôt sur le revenu est denviron 50.000 €.

Vous décidez de réaliser un investissement immobilier sous le dispositif « Monument Historique » et investissez dans un appartement de caractère au sein dun immeuble classé.
Le montant total de votre opération est de 300.000 € réparti de la façon suivante :
– 50.000€ correspondant au foncier
– 250.000 € correspondant aux travaux à réaliser

Dès lannée dacquisition, vous pouvez imputer 50% du montant des travaux appelés, soit ici
125.000€, sur votre revenu global.
Votre avis dimposition fera ainsi apparaître 210.000€ de salaires (avant abattement) – 125.000€ liés aux travaux déductibles = 68.000€ de revenus imposables.
Votre imposition passera de 50.000 € à 7 000 €, soit une économie de 43 000 € !

Illustration sur votre avis dimpôt :

Vous réaliserez la même économie fiscale dès l’année suivante.

Au global, votre acquisition aura été financée à hauteur de 86.000 € par vos impôts (2 X 43.000€) ramenant le montant de votre acquisition à 214.000 €. 

Vous serez propriétaire d’un bien immobilier d’exception que vous vous engagerez à conserver pendant une période de 15 ans. Vous êtes libre de l’occuper ou de le louer, selon vos souhaits !

 

  • En résumé : Investir en Monument Historique vous permet :

    > D’investir dans un actif tangible de caractère, situé en centre-ville historique et entièrement réhabilité à l’identique : vous retrouvez le charme et le caractère du premier jour : façade avec ornement refaite, parquet ancien, moulures au plafond etc. tout en bénéficiant du confort moderne engendré par les travaux. 
    > D’augmenter l’attractivité locative de votre bien par rapport à la concurrence, ce dernier faisant parti des biens exceptionnels sur votre secteur. Il sera bien plus facile de trouver des locataires et d’exiger une surcote par rapport aux loyers moyens pratiqués sur le secteur.
    > De bénéficier d’un levier fiscal considérable permettant de financer votre investissement en partie par vos impôts.
    > De participer à la conservation de notre patrimoine national.

  • POINTS DE VIGILANCE :

    Travaux et immobilier peuvent parfois rimer avec « CAUCHEMARS ! ».
    Il est impératif de pouvoir réaliser un investissement serein et finaliser son opération dans les temps, sans encombre.

    Il convient de sassurer impérativement :

    – De l’expérience et de la solidité financière des entreprises sélectionnées : Ont-elles un réel savoir-faire dans la rénovation de Monuments Historiques ?
    – D’avoir une garantie définitive sur le prix des travaux à engager ainsi que sur le respect des délais de réalisationDes travaux supplémentaires non anticipés peuvent s’avérer désastreux pour la viabilité de votre opération.
    – De maîtriser les règles fiscales et ainsi éviter toute remise en cause. Seuls certains biens situés dans certains secteurs sont éligibles au dispositif. Les travaux doivent être validés et suivis par l’Architecte des bâtiments de France.

    Autant de critères qu’étudient les experts partenaires du Club de lInvestisseur  tout en vous donnant laccès à une sélection rigoureuse dopérations éligibles !

Vous disposez d’un capital et vous souhaitez l’investir dans l’immobilier ? Découvrez notre simulateur

 

Prenons quelques minutes
pour en discuter 

Investir en PINEL

Investir en Groupement Foncier Forestier, Viticole ou agricole

Investir en Groupement Foncier Forestier,
Viticole ou agricole

Vous souhaitez diversifier vos investissements immobiliers tout en bénéficiant dune fiscalité favorable à limpôt sur le revenu, sur la fortune immobilière et sur les droits de succession ?

Parmi lensemble des investissements immobiliers existants, les Groupements Fonciers pourraient faire partie dune catégorie à part. Pour autant, tout bien immobilier est assis sur un foncier (terrain), lequel pourrait se définir comme de limmobilier « non-bâti ».

Investir dans des bois ou forêts ou encore dans des parcelles de vignes est rarement accessible au grand public. Il est à noter que les plus grandes fortunes de ce monde détiennent notamment des groupements fonciers viticoles ! Prenons pour exemple François Pinaud qui détient Château Latour ! 🙂 

Marché de niche, ce type d’investissement ne compte que peu de sociétés spécialisées permettant l’accès à ces investissements.
Néanmoins, les groupements fonciers offrent des avantages indéniables :

1 – Une décorrélation par rapport à limmobilier traditionnel, qui peut faire sens lorsquon dispose dun patrimoine important et que lon souhaite observer une diversification cohérente (« ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier »).
En effet, les bois ou forêts ainsi que les parcelles de vignes n’évoluent pas de la même manière que la pierre…

2 – La perception de revenus complémentaires en numéraire ou en nature. Dans le cadre d’un revenu en « nature » le but est de créer du lien entre l’investisseur et son investissement ! Il est en effet agréable de pouvoir recevoir les bouteilles issues de sa récolte, lesquelles sont généralement issues de domaines prestigieux. 

3 – Donner du sens à leur investissement : en effet, détenir des parts de groupement foncier forestier ou viticole fait de vous un véritable acteur du tissu économique local !

4 – Des avantages fiscaux particulièrement attractifs :
– Une réduction dimpôt sur le revenu à hauteur de 18% du montant investi
– Une exonération dimpôt sur la fortune immobilière (IFI)
– Un abattement de 75% sur la valeur transmise dans le cadre d’une donation ou d’une succession

 

  • En résumé : Investir dans un groupement foncier vous permet :

    > De réaliser un investissement diversifiant et décorrélant par rapport à l’immobilier traditionnel.
    > De percevoir des revenus complémentaires.
    > De bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables au regard de l’impôt sur le revenu, sur la fortune immobilière ou encore des droits de donation ou de succession.

POINTS DE VIGILANCE :

Marché de niche, les groupements fonciers forestier ou viticole sont encore relativement peu développés. D’où l’importance de passer par une société spécialisée à l’expérience reconnue, laquelle devra se livrer à la gestion du groupement avec pour missions :

– Une gestion administrative : suivi des investissements, réunion des assemblées générales.
– La gestion forestière / viticole : recherche et audit des fonciers, valorisation dans le temps, distribution des revenus etc.
– Autre point de vigilance : la nature, la durée du bail ainsi que des revenus distribués sont autant de critères à valider.

– Etc.

  • Vous souhaitez investir dans un groupement foncier forestier ou viticole mais ne savez pas par où commencer ? Le Club de l’Investisseur répond à vos interrogations et vous met en relation avec son réseau de partenaire spécialisés !

Vous disposez d’un capital et vous souhaitez l’investir dans l’immobilier ? Découvrez notre simulateur

 

Prenons quelques minutes
pour en discuter 

Investir en PINEL

Investir en SCPI

Investir en SCPI

Vous souhaitez investir dans l’immobilier pour bénéficier de revenus complémentaires stables et récurrents, sans contrainte de gestion, tout en diversifiant au maximum votre patrimoine ?

Largement plébiscitées ces dernières années pour les avantages qu’elles procurent, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) permettent dinvestir dans limmobilier de la plus simple des manières.
Les SCPI ont pour objet lacquisition et la gestion dun patrimoine immobilier locatif dans le but de distribuer leurs revenus aux investisseurs. 

Un maître mot pourrait les définir : la DIVERSIFICATION 

En effet, à travers la détention de parts de SCPI, vous diversifiez votre patrimoine immobilier à travers :
– Des dizaines voire des centaines de biens immobiliers différents.
– Des dizaines voire des centaines de locataires différents.

Le tout, à travers :
– Différents secteurs géographiques : grandes métropoles françaises et/ou européennes.
– Différents secteurs d’investissements : bureaux, commerces, hôtellerie, habitation, santé, éducation…

 Limitant ainsi les risques par rapport à la détention dun seul bien…

 Mais ce nest pas tout !
Plus de contraintes de gestion locative
– Plus de charges de copropriété, dassurance ou de taxe foncière à acquitter
– La possibilité de fractionner vos parts en cas de besoin de liquidité : il vous est en effet possible de revendre 10%, 20% ou 100% de vos parts, impossible dans le cadre dun investissement en direct !
– La possibilité de démembrer la propriété et ainsi investir en usufruit ou en nue-propriété suivant vos objectifs.

 

  • En résumé : Investir dans des parts de SCPI vous permet :

    > De constituer un patrimoine immobilier diversifié.
    >
    De générer des revenus supplémentaires immédiats ou différés.
    > De bénéficier d’un rendement important généralement supérieur à celui rencontré en direct.
    > Une sécurisation de votre patrimoine par une grande diversification des biens détenus par l’intermédiaire de la SCPI : cette diversification aboutit à une sensibilité moindre liée à l’évolution d’un bien particulier situé sur un seul secteur.
    > Une tranquillité de gestion : les revenus sont versés régulièrement et automatiquement sans aucune contrainte de gestion locative.
    > Avoir accès à des locataires de grande qualité, gage de revenus stables.
    > La possibilité de démembrer les parts (usufruit ou nue-propriété) offrant un levier supplémentaire suivant vos objectifs (revenus majorés, diminuer votre Impôt sur la Fortune Immobilière etc.).
    > La possibilité de loger ses parts de SCPI au sein d’un contrat d’assurance-vie et ainsi optimiser la fiscalité liée aux revenus, voire, souscrire à une SCPI fiscale (PINEL, Malraux, Déficit Foncier etc.)

 

  • POINTS DE VIGILANCE :

    Investir dans des parts de SCPI procure des avantages indéniables mais comme dans tout investissement, il convient d’observer différents facteurs, lesquels permettront de sécuriser davantage votre investissement, notamment :
    La taille de la SCPI : ce critère pourra influer sur la liquidité de la SCPI en cas de revente de vos parts.
    Le taux doccupation financier : Un taux d’occupation trop faible pourra être synonyme d’un parc immobilier désuet qui n’est plus en phase avec le marché = baisse de revenus à prévoir.
    Le report à nouveau : il s’agit ici d’observer les réserves accumulées par la SCPI pour pallier une baisse des loyers encaissés sur une période (utile en période de crise !)
    Lexpérience de la société de gestion dans le secteur d’investissement, gage d’une certaine pérennité sur la valorisation et la rentabilité de votre investissement.
    La solidité financière de la SCPI : permettra de traverser sereinement les crises et de saisir des opportunités d’investissements.
    La composition du patrimoine de la SCPI : éviter les concentrations importantes.
    La durée des baux : il s’agit de regarder pendant quelle durée les locataires se sont engagés à payer leur loyer.
    – Etc.

    Autant de critères qu’étudient les experts partenaires du Club de lInvestisseur  tout en vous donnant laccès à une sélection rigoureuse de SCPI !

Vous disposez d’un capital et vous souhaitez l’investir dans l’immobilier ? Découvrez notre simulateur

 

Prenons quelques minutes
pour en discuter